Djamila BOUBACHA

Quel beau duo que la philosophie et la musique. Regardez l’approche d’étudiants en musique canadiens sur 5 chansons judicieusement choisies et intelligemment expliquées au-delà des émotions qu’elles suscitent ou mêmes des intentions de leurs auteurs. Quel bonheur de voir aussi un tel sens critique qui forcément nous éclaire. Quelles belles leçons de chansons.


 

Les chansons sont :

- «Voir un ami pleurer» de Jacques Brel, avec des liens qui seront développés à propos de la notion d'Amitié selon Aristote (analyse philosophique : Léonie Cinq-Mars)

- «Comme un lego» d'Alain Bashung, avec des liens qui seront développés à propos de la notion d'hypermodernité développée notamment par Sébastien Charles (analyse philosophique : Patrice Létourneau)

- «El pueblo unido jamás será vencido» («Le peuple uni ne sera jamais vaincu») de Quilapayún, avec des liens qui seront développés à propos des notions de «peuple» et de «multitude» selon Spinoza et Machiavel (analyse philosophique : Jonathan Roy)

- «Foule sentimentale» d'Alain Souchon, avec des liens qui seront développés à propos du désir selon Platon (analyse philosophique : Philippa Dott)

- «Desired constellation» de Bjork, avec des liens qui seront développés à propos de la notion de justice dans la perspective du droit naturel et dans celle de l'existentialisme (analyse philosophique : Martin Hould)

Paroles et traductions en liens sur les titres ci-dessus

 

 

 

Retrouvez aussi sur le lien https://www.cours-examens.org/index.php/veilles-scientifique-technique-et-culturelle le séminaire organisé
au niveau de l’Université de Nantes sur le temps dans la musique par cette fois des étudiant en philosophie de la musique. Les explications sur la notion de temps dans la musique sont passionnantes, innattendues et pertinentes.

PUB 1

Aller au haut
JSN Boot template designed by JoomlaShine.com